Centre de Saint-Sébastien-sur-Loire

 12 rue Bonne Garde, 44230 Saint-Sebastien-sur-Loire

  • Mardi de 10h à 11h45 et de 14h à 16h
    Jeudi de 10h à 11h45 et de 14h à 16h

Fermé du 12/08/18 au 31/08/18

L’inauguration en présence du maire de Nantes.


Autres activités du Centre

 

En plus de l’alimentation « spéciale bébés » (lait, petits pots, …) on y distribue aussi des couches et des vêtements

 


Salon de coiffure
Dans des situations de grande précarité, il est fondamental de conserver sa dignité, et l’apparence fait partie du bien-être et de la confiance en soi..
Des bénévoles coiffeuses/coiffeurs, accueillent ainsi les bénéficiaires qui le désirent.

 


 

Un vestiaire pour adultes homme et femmes ainsi que du linge de maison est également à la disposition des bénéficiaires les jours de distribution.

 


Jardins : La réinsertion par le travail

Le jardin de St Sébastien, conventionné en 2003, est passée de 11 à 13 personnes accueillies en contrat aidé. C’est une concession maraîchère (la dernière) au cœur de la cité, où sont cultivés une quarantaine de légumes différents. Le travail est physique et soumis à l’aléa climatique. L’investissement dans des serres permet le maintien de l’activité sur les douze mois de l’année.

La production autour de 10 tonnes est destiné au centre de distribution. La culture est biologique. Nous sommes en lien avec le groupement des maraîchers nantais pour ceux qui se destinent aux métiers agricoles. Des passerelles existe entre les chantiers de la logistique et du maraîchage
Un encadrant technique s’applique à faire partager sa passion pour les légumes. Un CIP présent deux jour et demi par semaine suit avec beaucoup de rigueur les parcours des personnes qui nous sont confiés.

Le jardin de St Nazaire située à proximité d’un site classée, et en légère périphérie, produit 30 tonnes de légumes chaque année avec des méthodes de l’agriculture biologique. Conduite d’engins mécanisés, nécessaire sur une surface de 2 hectares, ce jardin alimente les 8 centres de la presqu’ile et fournit 60 % des légumes destinés au bénéficiaires. 15 personnes en contrat aidés y travaillent, 8 RSA, 3 TH, 2 PSMJ, 2 jeunes. Elles sont encadrés par une seule et même personne sur la partie technique comme pour l’accompagnement socio professionnel.


14 janvier 2014